Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 15:14
Poème: Langue de bois (ou Le bal des faux-culs)

Le don de la parole inhérent à l'humain

N'a pas l'heur de tomber dans les meilleures mains,

Les politiciens croient, pas du tout complexés,

Qu'on nous donna le verbe pour cacher la pensée.

 

Ils communiquent par abus de faux-fuyants

Destinés à cacher des desseins peu seyants,

Prennent des airs savants pour taire l'incompétence,

Enjôler l'électeur et gagner sa confiance.

 

Mesdames et messieurs à qui l'on a confié

Les rênes du pouvoir, vous vous disqualifiez

Par vos déguisements, mensonges et fourberies.

Vils bateleurs de foire, vous n'êtes que singeries!

 

Vous faites fi des scrupules en parfaits carriéristes.

Des préoccupations fortement nombrilistes

Salissent votre mission. Foin de vos balivernes!

Au diable les vessies qu'on prend pour des lanternes!

 

Être franc ce n'est pas QUE dire ce que l'on pense,

Penser ce que l'on dit a plus de pertinence.

Mais il faut du courage pour plaire sans maquiller,

Vérité nue est mieux que mensonge habillé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens