Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 10:55
Poème: L'homme qui aimait les jambes (Clin d'œil à Truffaut)
Poème: L'homme qui aimait les jambes (Clin d'œil à Truffaut)
Poème: L'homme qui aimait les jambes (Clin d'œil à Truffaut)

Par fantaisie coquine elles se croisent, se décroisent,

Révèlent des intentions élégamment grivoises,

Les jambes sont la promesse que va se lever l'aube

Sur les merveilles cachées que dissimule la robe.

 

Pour l'émancipation des femmes dans l'histoire,

Les gambettes ont pris part aux multiples victoires,

Elles ont lutté des siècles pour montrer la cheville

Et redoublé d'audace pour paraître en résille.

 

Les jambes sont des compas qui arpentent la terre,

La mettent au diapason de leur pas libertaire,

Elles sont l'arc de triomphe sous lequel, ingénue,

Brûle en secret la flamme du désir inconnu.

 

Perchées sur des talons ou montées sur bottines,

Démarche chaloupée, elles se font libertines.

La sensualité de leur allure féline

Rehausse avec brio l'élégance féminine.

 

Les jambes nues proposent une ascension céleste

Pour toucher par les yeux un mystère manifeste.

Quand on est invité à braver l'interdit,

Le fantasme ouvre alors la voie du paradis.

 

Quand une jupe fendue me dévoile ses charmes,

Lorsque l'étoffe légère s'envole et me désarme,

La tentation opère et n'attend pas demain,

Pour des jambes de femme je sors du droit chemin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens