Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 20:03
Poème: Bidouille (Ma truie naine)
Poème: Bidouille (Ma truie naine)

Tu es la reine du parc, toute noire de soies

Et tu fais sensation dès que l'on t'aperçoit.

Tu tentes un pas de danse, la queue en tire-bouchon,

On se demande si c'est de l'art ou du cochon!

Quand tu te roules dans l'herbe et que tu fais l'andouille,

Vautrée de tout ton long, je t'adore ma Bidouille!

 

Tu laboures le sol sans épargner ton groin,

Rotondité gourmande, quand tu m'entends de loin

Tu grognes si tu vois qu'il n'y a rien dans mes mains,

Tes yeux alors m'ordonnent de rebrousser chemin.

L'adage dit qu'en chaque homme il sommeille un cochon,

En toi, je le confirme, il réside un ronchon.

 

Tu frémis sous la couenne et tu secoues la hure

Lorsque vient ton repas. T'auras pas d'confiture,

C'est pas pour un cochon! Mais tu seras soignée!

« Ce reste de cuisine, le porc se l'est gagné »,

Semble chanter ta truffe grisée par l'odorat.

Remplis-toi bien la panse et qui vivra verra!

 

Les gens bons te regardent et te voient en saucisse,

Les sots s'y sont trompés, faudrait que tu grossisses.

D'aucuns t'aiment en boudin ou bien en galantine,

Mais moi je te préfère quand tu joues et trottines.

Tu ne finiras pas dans un salmigondis,

Ça je te l'ai promis, cochon qui s'en dédit!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens