Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 16:34
Poème: Le chemin à l'envers

Grain de sel égaré dans le monde éternel,
Poussière d'étoile perdue dans l'espace infini,
Je vivais dans un vide, une bulle intemporelle,
Mascarade, poudre aux yeux, tracé mal défini.

Et puis sans prévenir, le ciel s'est enflammé,
J'ai ressenti les manques que me criait ma chair,
Des vibrations sont nées dans mon corps affamé,
Des musiques ont zébré le ciel comme des éclairs.

Mon visage s'est couvert d'un sentiment de paix
Et s'est débarrassé de toutes les meurtrissures
Creusées par les tourments, les espoirs échappés.
L'air semblait nettoyé de toute éclaboussure.

Seul je pouvais parler, à deux on discutait,
Seul je pouvais donner, à deux on échangeait,
Seul je pouvais sourire, à deux on rigolait,
Seul je pouvais bondir, à deux on s'envolait.

J'ai aimé mon visage quand tu le regardais,
Les frissons de ma peau lorsque tu me touchais,
J'ai adoré mon nom quand tu le prononçais
Et la vie avec toi lorsqu'on la partageait.

Cet amour, je le vois en cheveux poivre et sel,
Il fait revivre en moi un cœur d'adolescent,
Capable de s'embraser à la moindre étincelle
Et comme la première fois, me faire tourner les sangs.

C'est la résurrection d'un innocent passé
Qui souffle sur ma peau un doux parfum d'ivresse.
Quelques vers nostalgiques dans les airs esquissés,
Des pastels inventés pour peindre nos caresses.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens