Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 12:52
Poème: Carpe diem

Quand tu partiras, je n'irai pas sur tes traces,
Droit dans mes bottes, je secouerai ma grande carcasse,
Le ciel sera pourtant recouvert de nuages,
En attendant, j'adore dans tes yeux faire naufrage.
Écoute ce que mes lèvres te disent de la douceur
De ton cou, de ta bouche, quand s'accélère mon cœur.

Quand tu partiras, je n'attendrai pas qu'émerge
De l'horizon, ta silhouette qui me submerge,
Mes narines cependant chercheront ton parfum.
Dans l'immédiat, je souhaite rassasier ma faim
Du lait de ta peau blanche, de ta belle insolence,
Et respirer plein nez l'essence de ta présence.

Lorsque tu partiras, je regarderai la lune,
Je compterai les étoiles, patiemment une à une,
Jusqu'au soleil naissant, car on ne sait jamais.
Pour aujourd'hui, je goûte, sur ton corps enflammé,
La fièvre abandonnée à mes mains téméraires,
Afin qu'elles y découvrent le lancinant mystère.

Je veux cueillir le jour, danser avec la vie,
Dénicher la lecture secrète de tes envies,
Qui pourrait éclairer mon obscure jalousie,
Calmer l'impétueuse mer de mes fantaisies.
Je ne regretterai pas de t'avoir tant aimée.
Lorsque tu partiras, je n'en mourrai pas, mais...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens