Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 16:56
Poème: Cheveux d'argent
Sur la roche noire que tu violentes
Le cristal de tes larmes explose,
Au cœur de la forêt, tu chantes,
Jamais ton flot ne se repose.
Tu tombes et bondis avec hargne
Soulevant ta robe écumeuse,
Cascade aimée de mes montagnes,
Dont j'aimais la colère brumeuse.
 
Ta mousseline blanche a baigné
Mes escapades en solitaire,
Au bout des chemins buissonniers,
Où je retrouvais ta lumière.
Les éclairs de tes fils d'argent,
Qui jaillissaient dans l'écrin vert,
Se mélangeaient au ciel changeant
Et scintillaient sous le couvert.
 
Les narines emplies de l'embrun,
Les yeux imbibés de candeur,
Je m'allongeais sur le sol brun
Et me noyais de ta splendeur.
Tu étais l'âme de la forêt,
La force écrue du sang qui gronde,
Dont le lourd murmure perforait
Le silence, des lieues à la ronde.
 
Les Pyrénées dans le lointain
Ravivent les souvenirs d'antan.
J'imagine que tous les matins,
Avec des accents occitans,
Cheveux d'argent à tous les vents,
Tu chantes en faisant ta toilette.
Parfois je crois que je t'entends,
Je sens la pluie de tes paillettes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens