Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:24
Poème: Les mains du bonheur

« La brume matinale, voile cotonneux imbibé de rosée, est la caresse du jour à la terre qui s'éveille » (Proverbe gersois de moi)

 

Tu disais « mon amour » à l'époque des caresses,

En écho à nos peaux qui criaient leur tendresse.

Au matin, je frôlais ton front dans son sommeil

Et l'aurore de tes yeux faisait naître un soleil.

Il me revient les jours où tu donnais ton corps

À mes mains empressées de le goûter encore,

Mes fiévreuses errances se déclinaient sans fin,

Tes soupirs de bonheur se savouraient sans faim.

Nos plaisirs raffinés se riaient de l'endroit,

De la chaleur torride, de la pluie ou du froid,

Nous inventions le feu en plein cœur l'hiver,

Et fêtions le printemps aux timides primevères.

Nos caresses n'étaient pas des gestes égarés,

Mais une version nouvelle toujours améliorée,

Nous succombions tous deux au frisson de l'émoi,

À l'abandon lascif du désir qui flamboie.

La lave de mes yeux, pendant les nuits hostiles,

Vient baigner les douleurs, brûlures indélébiles,

Mes souvenirs s'écoulent en rivière de diamants,

Et se pendent à mes rêves pour orner mon tourment.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens