Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 08:27
Poème: L'inconnue du quai de la gare

Nos yeux se sont croisés sur le quai de la gare,

Au moment où le jour choit sur le froid d'automne ;

Elle a volé mon cœur, au tout premier regard,

L'inconnue silencieuse au visage de madone.

Quand je me suis tourné, elle était dans le train,

Dans un long crissement, le convoi s'ébranlait,

Derrière la vitre elle s'est assise vers son destin,

De sa main j'ai cru voir un baiser s'envoler.

Hanté par son image, je reviens chaque soir,

Mes battements de pas rythment ma confusion

Le long de la voie grise où j'entretiens l'espoir,

Mais le temps qui s'écoule dissout mes illusions.

J'ai rendez-vous avec ce singulier passé

Tous les jours de ma vie. Il surgit, m'accapare

Et m'égare un peu plus dans un brouillard glacé,

L'écho de ma mémoire prend des accents bizarres.

Au sortir de mes nuits calquées sur son portrait,

Chaque matin du monde à l'heure où je me lève,

Je repense à ce quai où je l'ai rencontrée.

Suis-je prêt à admettre qu'elle n'existe qu'en rêve ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens