Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 08:23
Poème: La Dame en son Fortin

L'âme et le cœur dolents, voilà des mois qu'elle guette,

Les yeux noirs embués, tournés en oraison ;

La gente dame attend, depuis son échauguette,

Qu'un noble chevalier surgisse à l'horizon.

Il est parti bien loin guerroyer pour le roi

Et l'a laissée dans le fortin au bord de l'eau ;

Son sein frémit quand on fait sonner le beffroi,

Sa chair lasse espérant l'arrivée du héros.

Elle a souvent rêvé, les longues soirées d'hiver,

De l'homme au corps rugueux qui lui a pris sa fleur

Sur le mâchicoulis, près de la meurtrière ;

Ce souvenir embrase la belle en sa demeure.

Oyez ! Oyez ! Donzelle ! Un chant de troubadour

Préfigure l'arrivée de votre beau guerrier,

Son cheval suit les berges au son clair du tambour,

Sur l'onde on voit briller l'acier du bouclier.

 

La damoiselle émue, esbaudie du retour,

N'écoutant que sa peau et sa tendre brûlure,

Sous l'œil surpris d'un page, s'écrie depuis la tour :

« Dieu fasse qu'il ait encore la clef de ma ceinture ! »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : zyablik.over-blog.com
  • zyablik.over-blog.com
  • : Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
  • Contact

Recherche

Liens